Projet Orphelins: Pour parrainer 10000 orphelins au Mali

KEÏTA Aminata Maïga, Première Dame du Mali, Présidente de l’ONG Agir, a procédé le mardi 23 juillet 2019 au lancement officiel du du Projet Orphelins. La cérémonie de lancement a été marquée par la remise à six orphelins des chèques géants.Fruit d’un partenariat entre l’ONG Agir et le Croissant Rouge des Emirats Arabes Unis, le projet orphelins vise à parrainer 10 000 orphelins maliens.
Fidèle aux engagements pris auprès de ses partenaires, la Présidente de l’ONG AGIR dans son allocution de lancement a réitéré son engagement personnel pour l’atteinte des objectifs fixés. elle a salué les actions du Gouvernement du Mali à travers le département de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté, celui de la santé et des Affaires étrangères pour leurs efforts constants dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations et notamment celles des populations vulnérables. Pour conclure, la Première Dame a remercié la délégation de Croissant Rouge pour leurs assistance et aide en faveur des couches vulnérables du Mali.
Le projet concerne des orphelins identifiés à travers tout le territoire national en vue de leur prise en charge sociale. Il a pour ambition d’assurer le parrainage d’environ dix 10 000 orphelins ayant un âge compris entre 0 et 15 ans en vue d’une prise en charge sociale. Seuls les enfants orphelins de père ou des deux parents sont enregistrés. Les dossiers à fournir sont : 
– 01 acte de décès du père ou de deux parents ;
– 01 acte de naissance de l’enfant orphelin ; 
– 02 photos d’identité de l’enfant orphelin ;
– 01 certificat de fréquentation scolaire (si possible). 
– 01 copie de la carte d’identité de la mère ou du tuteur ;
– 01 procuration du tuteur en cas du décès des deux parents;
– Adresse complète de la mère ou du tuteur.
L’enregistrement à se fait à l’ONG AGIR à partir de la base de données des partenaires « Emirat arabe ». Au jour aujourd’hui, sur 1000 orphelins enregistrés 351 ont été déjà parrainés. Un compte bancaire est ouvert à la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA) au nom de chacun de ces 351 orphelins.

Le lancement du projet a été suivi d’une conférence de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *